ument,'script','dataLayer','GTM-55DJKC8Z');
top of page

Intelligence émotionnelle
 

portrait d'une femme dans un tourbillon de couleurs de bonheur

« On ne voit bien qu'avec le coeur,
l'essentiel est invisible pour les yeux 
»

Antoine de Saint Exupéry

L'intelligence émotionnelle (IE) fait référence à la capacité de reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions, ainsi que celles des autres.

Elle englobe également la capacité à utiliser ces informations émotionnelles de manière efficace pour guider la pensée et le comportement, tant pour soi-même que dans les interactions avec les autres.

 

L'intelligence émotionnelle est souvent considérée comme un aspect clé du leadership, de la réussite personnelle et des relations interpersonnelles.

Il existe plusieurs composants de l'intelligence émotionnelle, tels que:

  1. La conscience de soi : La capacité de reconnaître et de comprendre ses propres émotions.

  2. La maîtrise de soi : La capacité de réguler ses émotions et de maintenir un contrôle approprié dans différentes situations.

  3. La motivation : L'aptitude à diriger ses émotions vers des objectifs positifs, à persévérer malgré les obstacles et à maintenir un niveau élevé de motivation personnelle.

  4. L'empathie : La capacité de comprendre les émotions des autres, de se mettre à leur place et de réagir de manière appropriée.

  5. Les compétences sociales : La capacité à interagir efficacement avec les autres, à influencer positivement les dynamiques de groupe et à gérer les relations interpersonnelles.

 

ANAÏS

Anaïs est une personne qui s'est investie dans son métier. Elle est infirmière libérale, elle court toute la journée entre "ses mamies", ses personnels seules, ses personnes malades, toutes ses personnes qui ont besoin de soins, de réconfort et de reconnaissance. Et, Dieu sait, si elle distribue sa gentillesse, sa douceur, son empathie, son temps et plus que tout,  son énergie.

Quand arrive le soir ou les jours de repos, elle en a encore besoin de toute son énergie pour élever sa fille Léa qui a maintenant dix ans, que le temps passe vite ! Cette année, Anaïs se rapproche de la quarantaine et parfois, elle a envie de baisser les bras, d'abandonner, se pose cette question de savoir quel est le Sens de sa Vie. Elle adore son métier, mais il est devenu routine, de plus en plus contraignant et sous l'égide de l'Etat et ses contraintes, notamment de rentabilité, ce métier laisse de moins en moinsde place à l'humain.

Anaïs pense de plus en plus à cette alternative de changer d'activité, d'être un peu plus chez elle avec sa fille, qu'elle voit souvent en coup de vent le matin au petit déjeunet et le soir au dinner avant que Léa aille se coucher. Elle ressent également que son couple est dans une routine, avec Maxime son mari, son premier amour, leur rencontre quand elle avait 18 ans et lui 20, les moments de complicité se sont de pus en plus rares.

Elle se demande si, changer de métier ne serait pas une bonne chose pour retrouver le couple d'antan, la joie de vivre en famille et profiter les uns des autres.

  • Que faire ?

  • En parler à Maxime

  • Faire un autre métier, mais quoi ?

  • Et dans ce cas, comment s'en sortir financièrement avec les crédits de la maison et de la voiture sur le dos ?

Toutes ces questions que Léa se pose et qui l'empêchent de dormir !

C'est dans cet état d'esprit qu'Anaïs me contacta.

Avant de m'engager totalement, j'ai voulu comprendre un peu plus la maman de Léa et déterminer sa volonté pour suivre le parcours que je serai susceptible de lui proposer.

Nous avons échangé, d'une part pour connaître ses raisons profondes de vouloir changer de métier. Est-ce qu'elle voulait le faire pour elle ou pour sauver son couple ? et d'autre part, pour lui signifier ma façon de faire et que ce n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Qu'il y aurait des moments de pleine motivation, de doutes et à l'instar d'un parcours du combattant, à chaque fois se relever pour continuer d'avancer encore et encore. Plus l'effort sera garnd et plus les résultanys seront probables et durables.

J'ai découvert en Anaïs une personne hyper sensible et empathique, qui faisait passer son énergie de l'intérieur vers l'extérieur, une personne attachante. Pas étonnant qu'elle soit démoralisée et épuisée.

Anaïs a décidé de me faire confiance et nous avons baâti un plan d'action.

Déroulement de l'accompagnement

Le premier objectif, ce fut de redonner à la femme de Maxime la possiblilité de retrouver son énergie. Pour le moment, je ne propose aucune solution sur sa question centrale : "Faut-il que je change de métier"  car il est important lorsque l'on prend une décision, de le faire en toute conscience. Justement nous avons travailler sur la pleine cosncience, prendre conscience du moment présent par des séances régulières de cohésion cardiaque, de relaxation et d'hypnose pour récupérer son énergie. 

La deuxième étape a été un travail pour dispenser son énergie d'une façon efficiente. Donner le nécessaire et ne pas dépasser" la ligne rouge" où le don deviendrait trop ! Cela implique des séances de communication pour reconnaître et maîtriser le moi et l'autre et "d'ancrage"* pour qu'elles oient durables. Ces exercices en mise en situations travaillées ensemble et en situation réelles, que j'appelle "training", lui ont permis petit à petit d'aborder l'étape suivante.

Cette troisième étape est le développement de l'intelligence émotionnelle, à proprement dit, c'est à dire identifier et gérer ses émotions.  Les "training"  sont de plus en plus focaliser sur les objectifs à atteindre, grâce à l'acquisition de comportements cognitivo-émotionnels adaptés aux situations et ayant pris le recul nécessaire sur ces émotions, Anaïs était suffisamment armée et  pouvait envisager de solutionner sa situation de façon factuelle et lucide.

Epilogue

Cela ne s'est pas passé en un jour, du rapprochement à l'éloignement à de nouveau un raprochement, le chassé croisé dura des mois.

Anaïs comprit que son travail lui apportait les "strokes"** dont elle avait besoin pour sa reconnaissance, fallait-il qu'elle gère sa distance avec chacun.

La maman de Léa continue son métier avec un tout autre état d'esprit et avec beaucoup de bonheur, puisqu'elle le fait en toute conscience.

La relation avec sa fille s'est améliorée. Elle communique de plus en plus, car elle lui consacre de plus en plus de temps. Une connivence s'est installée entre-elles.  Anaïs est consciente que sa fille grandirait, qu'ado elles se verraient peut-être moins mais que son rôle de mère est de le lui apprendre à se détacher de son nid, mais qu'il resterait toujours entre-elles de la confiance et de l'amour.

Avec son mari, cette relation aussi s'est arrangée. Pas comme on pourrait l'imaginer au prime abord. En effet, au fil du temps les envies, les rêves, les buts se sont éloignés. Anaïs a compris qu'elle ne finirait pas sa vie avec lui. De chien et chat des derniers temps, ils sont maintenant amis et ont en commun le projet d'élevait Léa dans les meilleures conditions, car leur sitituation et leurs problèmes ne concernent nullement leur enfant.

Le temps passe, Maxime a refait sa vie. Anaïs se consacre maintenant à d'autres activités comme le théatre et  fait régulièrement des trails. Ils sont sereins. Même si leur vie commune n'a pas été toujours suivant leurs espérances, leur séparation est réussie.

Anaïs n'est pas pressée de retrouver une relation durable, pour le moment elle a d'autres priorités dont Marie. Quand le moment sera venu, je pense qu'elle saura vivre un vrai bonheur.

Ma suprême récompense est que de temps en temps, j'ai des des nouvelles (bonnes) !

*Ancrage : technique utilisée en PNL "Programmation Neuro-Linguistique" ou HE "Hypnose Ericksonienne" qui permet d'associer l'état ressouce recherché à un déclencheur pour vivre pleinement cet état de volonté.

*Strokes : expression de signes de reconnaisance selon Eric Berne, créateur de l'approche AT "Analyse Transactionnelles".

Pour développer votre intelligence émotionnelle, voici quelques conseils pratiques :

  1. Pratiquez la conscience de soi : Prenez le temps de réfléchir sur vos émotions, identifiez-les et comprenez leur origine. Tenez un journal émotionnel si nécessaire.

  2. Travaillez sur la maîtrise de soi : Apprenez à gérer vos émotions de manière constructive. Pratiquez des techniques de relaxation, de respiration profonde ou de méditation.

  3. Cultivez la motivation : Définissez des objectifs clairs, restez optimiste face aux défis et trouvez des sources de motivation qui vous inspirent.

  4. Développez l'empathie : Soyez attentif aux émotions des autres, écoutez activement et essayez de voir les choses de leur point de vue.

  5. Affinez vos compétences sociales : Travaillez sur vos compétences en communication, apprenez à résoudre les conflits de manière constructive et cultivez des relations positives.

 

L'intelligence émotionnelle est un processus continu de développement personnel. En investissant du temps et des efforts dans ces domaines, vous pouvez améliorer votre capacité à gérer vos émotions et à interagir de manière plus efficace avec les autres.

bottom of page