top of page

LE TRIANGLE DE LA CONFIANCE

Dernière mise à jour : 19 oct. 2022


On pourrait penser que le leadership tourne autour du dirigeant, du manager, du leader, qui avec ses qualités, son talent son charisme développe son entreprise.

C'est Vrai !


Mais le vrai leadership concerne la capacité du leader de mettre en place, pour ses collaborateurs les conditions leur permettant de s'exprimer pleinement dans leur job. A savoir pouvoir développer leurs propres compétences et leur potentiel.


Comment faire ?



Utiliser le triangle de la confiance.

Les trois éléments de la confiance : authenticité, logique et empathie,
Triangle de la confiance

C'est un moteur à 3 cylindres !

Pour le véhicule marche bien, il est nécessaire que les trois cylindres :

  • Authenticité

  • Logique

  • Empathie

marchent de concert !


Si l'un des cylindres a des ratés, la confiance sera perdue !





Pour développer votre leadership, vous devez d'abord rechercher et découvrir quel cylindre est responsable de la panne !



L'authenticité.

Vous connaissez cette expression qui dit : "Cela sonne faux !" ?

La racine du mot "résonnance" est révélatrice : le latin resonare, retenir. Le dictionnaire nous indique : "le prolongement ou l'amplification d'un son par réflexion". ou plus précisément par "vibration synchrone".

C'est comme le courant électrique, ne vous arrive t'il pas de dire d'une personne " que le courant est bien passé".

Si les gens ont l'impression d'avoir accès au "vrai" d'une personne, ils la suivront.


La logique

Si les gens n'ont pas confiance en votre jugement, comment voulez-vous qu'ils vous suivent ?

Si ce cylindre ne marche pas, ou que vous sentez que c'est une faiblesse, alors, plus que jamais, vous devez être dans le concret dans le factuel.

Si, par exemple, vous êtes trop dans l'émotionnel ou trop cérébral vous risquez de trop parler Cela me rappelle un dirigeant qui avait cette faiblesse, il était très intéressant mais, que ce soit ses entretiens ou ses réunions, cela durait...

Après avoir pris conscience de cette état de fait, notamment par des entretiens filmés et un travail sur une communication verbale concise et factuelle, il s'entraina à suivre sans débordement une ligne de conduite qu'il s'était fixé. Comme cela chacun peut suivre le cheminement du leader.


L'empathie

Si les gens pensent que vous vous souciez plus de vous que des autres, ils auront du mal à vous faire confiance pour les diriger.

Au lieu de vous focaliser sur ce que vous soulez tirer de l'entetien ou de la réunion, veillez à répondre aux besoins ou attentes de chacun.

Soyez totalement impliqué et donnez des exemples racontez des histoires de façon que chacun se sent impliqué.

Evitez tous ces outils modernes qui parasitent la communication : le téléphone portable, ennemi numéro 1 d'une vraie communication.

Lors d'un entretien ou d'une réunion, ne le retournez pas pour le regarder de temps en temps, éteignez le carrément, vous serez surpris de la qualités de vos interactions et de la capacité à être plus présent avec votre ou vos interlocuteurs.


Conclusion :

Le chemin pour développer son leadership passe d'abord par soi. Comment voulez-vous que les gens vous fassent confiance, alors que vous n'avez pas confiance en vous-même ?

Se faire confiance c'est d'abord oser se voir comme on est avec, bien sûr ses qualités, mais aussi ses faiblesses.


Si un leader manque d'authenticité, de logique ou d'empathie, il sera un leader "discordant" -dans son sens musical, la dissonance est un son désagréable, dur - Dans ce cas, les gens feront ce qu'ils ont à faire, sans plus, sans s'impliquer, sans donner le meilleur de soi.

Il réussira, peut-être à manager, mais en aucun cas, il pilotera ou animera son équipe !


#management #leadership #authenticité #logique #empathie #confiance #confianceensoi

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page